Le musée des pirates à Nassau

Le Musée des pirates à Nassau

Nassau, anciennement Charles Town, est la capitale des Bahamas.

Cette île a été fondée par les Anglais vers la fin du XVIIe siècle mais elle est rapidement devenue le refuge des pirates!

AMuseePirate3« A Nassau, il y a très longtemps, il y avait beaucoup de pirates! »AMuseePirate1

Effectivement, au cours du XVIIIe siècle, Nassau est devenue un refuge populaire pour les pirates des Caraïbes, notamment pour le pirate Barbe Noire.

AMuseePirate18

La plupart des honnêtes gens s’en allèrent et les pirates y installèrent leur quartier général. Barbe Noire en devint le chef, sous le nom de Magistrat de la République des Corsaires.

Des pirates célèbres comme Benjamin Hornigold, Charles Vane, Jack Rackham ou encore Anne Bonny et Mary Read passèrent alors à Nassau.

AMuseePirate14« Oui! Il y eut même des femmes pirates à Nassau! »

Mary Read  se fit passer pour un homme pour s’engager à bord d’un navire marchand hollandais. Comme son navire fut attaqué et capturé par des pirates anglais, elle intégra la piraterie et se rendit aux Bahamas.

C’est au cours de ce voyage qu’elle rencontra le célèbre pirate Jack Rackham et sa compagne Anne Bonny (qui se déguisait elle aussi en homme). Rackham enrôla Mary Read, croyant avoir affaire à un homme.

AMuseePirate4

Qui étaient les pirates?
Les pirates étaient issus de toutes nationalités et de tous les milieux durant l’âge d’or de la piraterie. La majorité des pirates étaient irlandais et anglais, quant aux corsaires, ils étaient surtout français et espagnols.

La plupart des pirates étaient des anciens marins appartenant à la marine classique qui n’avait plus besoin d’eux quand les guerres étaient terminés. Beaucoup d’entre eux étaient aussi des esclaves noirs appelés « marrons. La piraterie pouvait,  bien que cela soit très risqué, offrir la chance d’être libre.

AMuseePirate9

La vie dans la marine classique était plus dure que chez les pirates.
Dans la marine « classique », les marins recevaient une bien piètre nourriture, tandis que les meilleurs mets étaient réservés aux officiers. Au contraire, la distribution de nourriture, d’alcool et d’eau ainsi que le partage du butin étaient équitables et plus justes chez les pirates.

AMuseePirate16

Souvent, une mutinerie à bord d’un navire marchand le transformait en bateau de pirates.

AMuseePirate13

Les pirates étaient recrutés sur terre, comme sur mer.
En mer, les hommes étaient recrutés sur des navires capturés. Attirés par à une vie pleine de richesse et de liberté, ils signaient alors le code de conduite des pirates, appelé aussi le contrat de « chasse-partie ».

AMuseePirate12

Si un pirate ne respectait pas le règlement des pirates, il pouvait être abandonné sur une île déserte. On disait alors que le pirate coupable de trahison était « marroné ».

AMuseePirate15Howard Pyle: Marooned Pirate

AMuseePirate10Pour restaurer l’ordre et mener la chasse aux pirates, les anglais demandèrent à un ancien corsaire britannique Woodes Rogers de se rendre à Nassau.
Rogers offrit aux pirates le pardon du roi George Ier, à condition qu’ils abandonnent la piraterie. La plupart d’entre eux acceptèrent, mais Barbe Noire et quelques autres refusèrent.

AMuseePirate19

Les pirates qui refusaient de se repentir étaient faits prisonniers puis exécutés.

AMuseePirate17

Plusieurs bâtiments de guerre britanniques tentèrent de chasser Rackham et sa femme Anne Bonny. Plus téméraires et féroces que jamais, ils attaquaient et capturaient sans relâche les navires qui passent à portée de leurs  canons.

AMuseePirate2

En octobre 1720, les troupes du capitaine Barnet, capturèrent Rackham et son équipage (dont Mary Read et Anne Bonny).

AMuseePirate8 AMuseePirate7

Malgré la fin du règne des pirates à Nassau (1717), le gouvernement britannique conserva ses corsaires qui lui servaient à attaquer les navires espagnols et américains.

C’est pourquoi de nombreuses tentatives espagnoles d’invasions de Nassau eurent lieu vers la fin du XVIIIe siècle, tentatives durant lesquelles la ville fut brûlée plusieurs fois.

Néanmoins, il reste encore aujourd’hui quelques pirates à Nassau!

AMuseePirate20